humeur·Non classé

Savourer chaque instant

Le printemps a débuté le 21 Mars, mais j’avais jusqu’à présent l’impression qu’il n’était pas encore arrivé. En effet, je sentais sa présence enfermé dans mon appartement en ville. Mais comment pouvais-je profiter de son arrivée sans sortir ? Je savais quand même qu’il était arrivé avec le pollen (on adore).

Même si, je trouve que depuis quelques jours, la chaleur arrive à grand pas et sans transition, car nous n’avons pas eu l’occasion de profiter des températures plus douce, je suis contente de pouvoir sortir.

Je suis heureuse depuis une semaine, parce que sans folie je peux savourer des douces soirées que nous offre le printemps en étant seule, avec mon chéri ou en compagnie de nos amis les plus proches (nous ne dépassons pas le chiffre de 5 personnes autour d’une table).

Nous pouvons profiter de la nature et des magnifiques couleurs qu’elle nous offre en cette saison en faisant des balades dans la forêt.

Je constate que ces derniers mois ont été durs pour nous, mais bénéfique pour la nature et les animaux. Chacun a pu retrouver son espace, sa liberté et son équilibre.

Nous avons tous adopter un nouveau mode de vie, j’ai l’impression qu’on réfléchit plus à ce qu’on veut faire, ou inversement ne pas faire. Nous profitons de chaque instant qu’on a l’occasion de passer avec nos proches. Nos objectifs de vie, nos projets et envies ont complètement changé.

La situation que nous venons de vivre (et vivons encore), m’a permis de réaliser à quel point je me mettais trop de barrières. Je réfléchissais trop souvent avant de vouloir vivre certaines expériences.

Désormais, je ne veux plus me mettre de barrières et je souhaite profiter du maximum des moments de bonheur que nous apporte la vie. Je ne voulais pas revenir sur le sujet du confinement, mais en cette période de déconfinement, j’ai envie de vous partager mon ressenti face à cette saison que nous avons vu et voyons encore passer entre nos doigts. Parce que notre vie ne peut pas reprendre son cours, et nous devons être encore plus vigilant, mais je ne veux pas oublier une seule chose : A notre manière nous devons vivre.

Au moment où je vous écris il est 23 heures, il fait 20 degrés et c’est tellement agréable. Tout est calme, il est plaisant de pouvoir savourer un vendredi soir, de repenser à sa journée ensoleillée, sa balade faite hier en bonne compagnie.

Prenez soin de vous 😘

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s